E-Zine DU LUNDI-QUI-FAIT-DU-BIEN : « le Père Noël n’existe pas ! oh !oh !oh !oh !… il a été inventé par Coca Cola »


TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT LE TITRE : LE PÈRE NOËL N’EXISTE PAS (par LES CHANTEUSES) : http://bit.ly/i5SUeQ  Bonne écoute ! Amusez-vous !

Alors que je cherchais une idée « qui-vous-fasse-du-bien-cette semaine », pour cet avant-avant-dernière newsletter de l’année 2012 (eh oui…déjà !)…il (m’) est « arrivé » ceci :

Au sommaire, cette semaine donc :

  1. De la neige, de la neige, de la neige, … que du bonheur !
  2. Article-phare : Etes-vous conscient(e) de l’abondance dans laquelle vous vivez ? Un message à propos de votre « responsabilité personnelle » sur les résultats et les conséquences que vous obtenez dans la vie.

Avez-vous déjà préparé votre « Itinéraire financier 2013 » , ou êtes-vous encore dans le flou artistique en cette fin 2012 ?

3.       L’ACADEMIE DU LEADERSHIP AU FEMININ (organisme de formation agréé) : Rejoignez encore à tarif préférentiel jusqu’au 17 décembre, la session de Télé-Formation qui démarre le 3 janvier 2013. Nous vous attendons nombreuses – en + déjà 5 hommes inscrits 😉 sensibles aux valeurs « dites » féminines, parmi toutes ces femmes qui ont un rêve d’entreprise et osent leur liberté financière avec leur travail, juste en étant elles-mêmes tout simplement !…chouette, quelle bonne nouvelle ! Eligible DIF, 28 heures de formation au total, renseignez-vous pour constituer votre dossier de financement.

 Merci pour vos commentaires ici ou en privé : desmillionsdefemmes@orange.fr

Toutes mes pensées de bonheur et joie de vivre, à chacun et chacune d’entre vous en cette fin d’année…. Belle semaine à vous !

Merci pour votre fidélité.

Amitiés,

Virginie

La Partenaire de votre succès professionnel en action

Inspiration. Vision.Valeur.Décision.Action.Résultats…en un temps record !

  1. Je voulais d’abord vous dire… parce que je vous souhaite de vivre et de partager des moments aussi authentiques et heureux que ces petits bonheurs qui font la vie si belle que je partage en famille et entre amis (et avec mes Client(e)s aussi !) grâce au succès de mon entreprise en solo (Quoi de plus juste et de plus intensément gratifiant et agréable que de redonner aux autres ce qu’on a reçu ??!)

Oui, je voulais vous dire d’abord,  que j’ai passé un weekend super (ET que VOUS aussi j’espère), traineau à chiens dans la neige poudreuse des Alpes françaises, incontournable diner sur les pistes dans un restaurant gastronomique d’altitude (avec montée et descente à moto-neige …quelle partie de rigolade à chaque fois, notre rituel  à chaque saison d’hiver !), soupe thaï à la maison au coin du feu, ça c’est MA spécialité culinaire (souvenir des 2 années pendant lesquelles j’ai habité et travaillé à Bangkok), … avec les crevettes à la seychelloise et le/la ( ?) tajine (souvenir cette fois de nos vacances en famille à La Digue et de ma formation auprès de la Brigade et des Chefs de l’Hôtel La Palmeraie à Marrakech ), bref, …de la neige, de la neige, de la neige, en veux-tu-en-voilà, du plein air, la nature si belle en cette saison en montagne et de la gourmandise !!

Mais une fois ceci dit, ce qui compte le plus de partager avec vous en ce début de nouvelle semaine c’est ceci :

En 2013, je formule le souhait d’être à vos côtés sur le chemin de votre croissance, de votre succès professionnel et de votre abondance financière, votre liberté et votre prospérité, et de votre accomplissement personnel de femme audacieuse, créative et engagée qui ose investir en elle-même , en intelligence collective, dans le respect de vos valeurs « dites » féminines et de votre parcours de vie …

INSPIRATION & ACTION sont les maîtres-mots, en ce qui me concerne de cette nouvelle année. Mettons-nous en mouvement dès à présent sans attendre et faisons ensemble une différence dans le monde, dans notre propre vie  et dans la vie de beaucoup d’autres, chacun(e) là où nous sommes avec nos talents et notre potentiel, pour le meilleur.

2.       Les limites de vos croyances personnelles : Avez-vous anticipé votre « Itinéraire financier 2013 » ??

C’est Virginie « la » Coach professionnelle (en toute humilité cependant) qui vous parle ici :

Comment vous y prenez-vous pour déterminer vos objectifs et buts dans la vie (si vous en avez bien sûr) ??

En règle générale, dès qu’on a un but qui nous vient à l’esprit , il se passe un truc bizarre : notre « subconscient » se met aussitôt à l’œuvre pour nous EMPÊCHER  de trouver COMMENT parvenir à réaliser cet objectif. C’est fou ! ça ne vous est jamais arrivé à vous ? allez soyez sincère !?!

Votre subconscient NE VEUT PAS que vous changiez.

Vous devez partir d’un endroit très sincère et authentique et d’un endroit d’honnêteté à l’intérieur de vous, et commencer à vous poser les bonnes questions.

C’est VOUS qui avez la responsabilité de votre vie et de votre situation actuelle.

C’est VOUS qui décidez de changer la situation ou pas, ça ne vient pas de l’extérieur de vous, c’est à l’intérieur de vous que ça se passe, votre attitude intérieure à vouloir, à désirer le changement.

Nulle part ailleurs. C’est Là que ça se passe.

Et si je vous disais maintenant que si vous ne dépensez pas quelque chose, vous ne le « gagnerez » jamais…. ?

ça semble paradoxal, non ? on n’a pas forcément été éduqué en ce sens durant notre enfance bizarrement.

On a plutôt été élevé(e) dans « avant de pouvoir « dépenser » quelque chose, il faut d’abord l’avoir « gagné », n’est-ce pas ?

ça semble tellement évident au 1er abord, une « lapalissade » comme on dit, mais si vous y réfléchissez à 2 fois ???…que se passe-t-il dans la réalité, dans VOTRE réalité quand vous pensez, vous fonctionnez comme ça ?

Gagner avant de dépenser, ç a c’est valable si vous fonctionnez selon les règles de la société actuelle, celle qui vous fait rester dans un emploi qui vous limite et vous restreint par PEUR de ne pas avoir autre chose de mieux ou d’être au chômage, de MANQUER de, de PERDRE…

Mais, comme à chaque fois,  vous n’êtes pas obligé(e) de me croire, évidemment.

Vous savez peut-être ce que vous voulez dans la vie,

mais la société actuelle est conçue de telle façon que si vous décidez de « gagner » ce que vous estimez valoir (à travers vos produits et services, votre travail, votre entreprise, votre savoir-faire et votre savoir-être),

la société vous ramène illico au point zéro, tout au mieux vous gagnerez de quoi payer vos charges et vos factures.

Alors, il va bien falloir PENSER différemment si vous voulez changer de paradigme, gagner votre vie avec votre travail maintenant et tout de suite,  en indépendante, à votre compte.

Changer votre façon de penser, si vous voulez vous en sortir vraiment : il va bien falloir que vous envisagiez de DEPENSER (et quel montant et pour quoi en échange, pour quel style de vie, pour quel train de vie) AVANT de le gagner.

C’est la règle N°1 à adopter pour que ça fonctionne ET que « ça » se manifeste dans votre vie. je n’ai pas dit courir chez Zara pour remplir votre dressing sans un sou en poche en faisant flamber la carte bleue et en vous mettant à découvert. Non, non, entendez-moi bien.

C’est exactement ce qui vous empêche de DEPENSER qui vous empêche de GAGNER… !

Laissez-moi vous expliquer :

si vous ne donnez pas « vers l’extérieur », comment voulez-vous que ça « rentre vers l’intérieur » ?

C’est la même chose avec l’amour… Faut-il d’abord qu’on VOUS aime d’abord ,AVANT que vous décidiez d’ « accorder » votre amour à quelqu’un ????

ça arrive tous les jours dans les relations inter-personnelles :

Est-ce que vous « mettez » dans votre relation à l’autre, ce que vous avez envie de recevoir de lui/d’elle ??

Si vous ne le mettez pas en 1er, si vous restez sur un sentiment et un ressenti de frustration et de ressentiment, vous n’allez JAMAIS le recevoir ,ce que vous voulez vraiment de l’autre. Vous allez rester sur une frustration, sur votre ressentiment, et les choses entre vous n’avanceront pas.

C’est mathématique.

Quelqu’un m’a dit un jour (et j’ai retenu la leçon…) « garder du ressentiment pour quelqu’un, c’est comme laisser quelqu’un habiter, loger, dans votre tête sans lui demander de payer un loyer en échange du service (du logement) »!

On a cette propension en tant qu’individus de ne pas accepter la vie telle qu’elle est, dans sa réalité.

On veut jouer selon des règles dont la nature, la vie, n’ont rien à « cirer » (rien à faire pour parler vulgairement) c’est comme vouloir qu’un liseron soit un rosier…

C’est pas comme ça que ça marche dans la vraie vie.

Qu’est-ce qui SORT de vous ? qui émane, qui vient de vous ?

qu’est-ce que vous « projetez » à l’extérieur qui devient votre RéALITé DE VIE ??

Posons les choses telles qu’elles sont (et ça, je l’ai appris de Katie Byron « Le Travail/The Work ») :

Qu’est-ce qui est VRAI et qu’est-ce qui N’EST PAS VRAI  dans votre vie?

Comment pensez-vous à ce sujet ?

Est-ce que vous faites la différence entre ce que vous créez et ce qui vous ARRIVE ?

Posez-vous la question.

Sinon vous êtes en position de VICTIME (les choses VOUS ARRIVENT, un point c’est tout . Pas de bol ! Point final)

Et croyez-moi le système s’auto-contrôle et se renforce par lui-même :

Par exemple, vous dites à un enfant : » les choses sont ainsi », et il construit une expérience d’émotions en lien avec cette affirmation, un système de croyances et de valeurs…mais il n’y a AUCUNE expérience de cela en lien dans sa vraie vie ! c’est ça le comble !

Avec un petit enfant, c’est facile de l’influencer (pas d’expérience, pas d’émotions, pas de croyances en lien avec ce que vous lui inculquez), le résultat : c’est l’expérience inverse qui arrive dans sa vie.

La conscience, ça vient de loin (c’est de l’attitude acquise, on regarde comment les autres font et sont et on s’en inspire et on reproduit la même chose, et je ne vous parle pas ici en plus de tout ce qui se passe au niveau de l’inconscient collectif).

Allez, pour être concrète, un autre exemple : vous avez des tarifs (de services, de prestations, de produits, etc.),  et si du jour au lendemain vous décidez de demander un tarif 10 fois supérieur à ce que vous demandiez jusqu’à présent (allez, 20 fois, 100 fois supérieur, pas d’importance), ce n’est pas de l’expérience, c’est juste du plaqué-collé. Et votre vie, votre inconscient se met alors aussitôt en roue libre, en vous disant (de manière subliminale) : « ce n’est pas pour moi, ça craint, je n’y arriverai pas, je ne le mérite pas, ce n’est pas possible, je ne suis pas assez bien pour ça, etc.etc.etc. »

Et je peux vous  assurer que l’inconscient est très ,oui alors vraiment très, persuasif !!

C’est le combat de la stabilité, de la certitude contre l’instabilité, l’harmonie contre le déséquilibre, le combat du pot de terre contre le pot de fer .

Votre inconscient mesure la différence entre l’attitude interne et le but fixé.

Et là, ça disjoncte !

Le but de l’inconscient (si tant est qu’il en est un ???), le but de votre cerveau, c’est de vous faire PEUR (et par conséquent de vous incapaciter à changer et à améliorer votre situation actuelle qui vous déplait). Votre cerveau est celui qui  vous fait peur… « j’ai peur de ma peur » entend-on dire parfois (c’est vous et personne d’autre qui inventez le monstre dans votre placard ou sous votre lit, c’est VOUS ! » Pourtant, le monstre dans le placard ou sous votre lit, c’était vraiment vrai pour vous quand vous étiez enfant, non ?)

Maintenant. Est-ce que vous gagnez de l’argent à partir de votre peur ou de votre « but »final, de là où vous voulez être et vivre demain ?

Sachez que la vie va vous assister si vous fonctionnez à partir de votre objectif et de qui vous voulez être demain,  de votre but, de qui vous voulez devenir et de ce que vous voulez vivre, et non pas de votre situation actuelle (qui vous restreint). Sachez-le une bonne fois pour toutes, le cerveau ignore la négation ! Autant chosir des pensées positives qui vont dans le sens de ce que vous voulez voir arriver dans votre vie, ne croyez-vous pas ?

C’est vous qui créez votre situation actuelle, ne vous préoccupez pas du timing, c’est simultané, c’est instantané.

On ne peut pas savoir ET VIVRE ce qu’on ne sait pas !

C’est comme croire au Père Noël…

quand vous êtes en pleine conscience, vous êtes en pleine capacité, cet état d’être vous permet de mesurer concrètement ce que vous êtes en train d’accomplir. Dès la minute où vous n’êtes pas centré(e), concentré(e), paf ! l’inconscient vous attaque. Vous êtes vulnérable, il vous choppe !

Mesurez votre conscience éveillée en continu, en permanence, et au quotidien, c’est ça qui va faire toute la différence.

Acceptez la responsabilité de ce qui vous arrive ; ça ne vous arrive pas de nulle part, MAIS DE VOUS ! Prenez-en conscience !

Ce qui vous arrive est déjà là,  vous n’en avez pas conscience c’est tout, vous ne le voyez pas…

C’est déjà là dans votre vie à partir du moment où la pensée a été émise. C’est destructeur de croire le contraire et de ne pas l’expérimenter dans sa vie, et ça vous retire toute joie possible en plus !

C’est pareil en affaires, les contrats que vous passez avec les autres, les accords que vous prenez, ça n’a rien de magique ! (si on croit que ça l’est, c’est la porte ouverte à : « c’est la faute des autres… », si ce n’est pas vous qui décidez à la base.

C’est cela, la réalité du travail, du business, des affaires, de l’entreprise… de VOTRE entreprise en solo.

Alors à quel moment vous commencez à vous ARRETER, à vous bloquer vous-même ?

Je vous propose un petit exercice là tout de suite :

Quelle est la dernière fois que vous vous êtes fixé un but, un objectif et que vous ne l’avez pas atteint ??

Ecrivez-le maintenant svp.

POURQUOI vouliez-vous accomplir cet objectif (quel était votre degré d’enthousiasme à ce sujet, l’intensité de votre émotion, de vos émotions à ce sujet ?)

Ecrivez-le, prenez ce temps d’introspection. Profitez pleinement, c’est du  Coaching gratuit !

C’était quoi vos raisons pour vous fixer ce but, cet objectif, quelles étaient vos motivations ?

Par exemple : vous vous disiez peut-être, j’ai envie de  créer une TéléClasse.

Vous êtes-vous demandé Pourquoi ? …pour en avoir l’expérience, faire de l’argent avec ça, avoir des clients en individuel ensuite, que sais-je encore ? A vous de le dire.

ça vous permet quoi de réaliser cette TéléClasse ?…je continue à croitre, je rentre du cash, je suis reconnu, etc.etc.etc.

Et vous, où vous êtes-vous vous vous-même bloqué dans le processus de création ?

Vous pouvez répondre, peut-être : je me suis bloqué sur la marche à suivre, sur l’ordre des actions à poser…

Mais à quel moment avez-vous dit j’arrête, j’annule la date de ma Télé Classe faute de participants suffisants ?

Dans un 1er temps, vous êtes tenté de bouger la date, de l’avancer ou de la reculer.

Vous faites une TéléClasse  de présentation gratuite, mais en fait la « vraie » TéléClasse « payante » n’aura jamais lieu en final.

C’est à quel moment que ça a bloqué ?

Vous avez été tellement frustré par ce qui se passait, c’est ça que vous avez ressenti surtout. Ecrivez et encerclez le : FRUS-TRA-TION.

Ou encore un autre exemple, vous avez souhaité perdre du poids. Ça s’est passé comment ? vous avez saboté votre réussite dès que vous avez atteint votre but et vous avez aussitôt regagné 15 kilos, les 15 kilos que vous aviez réussi à perdre pourtant !

Comment vous y êtes-vous pris(e) ? en ingurgitant suffisamment de glucides et d’hydro-carbones, de graisse et autres chocolateries…Vous avez triché. Triché avec vous-même.

Vous vous êtes vous-même autorisée à casser votre plan, votre programme minceur. C’était quoi la conversation dans votre tête à ce moment là ?

Un bla-bla intérieur pour justifier le prochain dessert et entretenir le  ressentiment de ne pas être capable d’y arriver, alors que d’autres le font.

Encore un autre exemple, celui de vouloir créer un « gros » évènement de formation. Tout était pourtant planifié. Mais au fur et à mesure que les choses avançaient, on aurait dit que les mauvaises personnes arrivaient les unes après les autres, comme pour faire capoter le projet.

Vous avez commencé à vous dire, je manque de temps,  ça approche et plus ça approche plus je manque de temps…et pourtant : ça aurait dû être tellement transformateur pour tant d’autres gens, cet évènement magnifique que vous avez eu envie de créer.

C’est un processus d’échec évolutif et progressif…très sournois en vérité, pernicieux, insidieux.

C’était quoi le processus  de pensées à l’intérieur de vous , quand vous avez commencé à vous dire :  je n’ai pas le temps… ??

Pourtant,  il vous  semblait que vous aviez  le temps quelque part, si les choses avaient été différentes.

Le temps, ah le temps !! qu’est-ce qui se passe à l’intérieur de nous quand on croit MANQUER de temps ?

C’est quoi qui survient comme pensée, comme sensation, en 1er ? Quelque chose de l’ordre de «je suis pas assez bien pour réussir cela… »

Dans la vie, et dans la Nature, RIEN pourtant n’a été créé à moitié (pas assez ceci ou pas assez cela…) C’est nous, en tant qu’êtres humains qui fonctionnons à moitié.

C’est quand la PEUR entre en jeu que ça devient « à moitié ».

C’est une illusion sur la réalité que vous vous construisez dans votre propre tête…

Qu’est-ce que vous manifestez dans la vie à partir d’un point de résonnance et de vibration à l’intérieur de vous qui part de la peur, de vos manques, d’un sentiment d’insécurité ?

L’abondance est un tout, ça ne devient « à moitié » qu’à partir du moment où l’être humain, nous, s’en mêle (couper un arbre en 2, manger un sandwich à moitié, couper la poire en deux, vider l’étang à demi, le verre à moitié plein ou à moitié vide selon le point de vue où on se place).

L’abondance est une loi, une loi de la nature. Et c’est nous qui choisissons quelle abondance nous voulons (abondance de pauvreté ou de médiocrité ou abondance de richesses et d’excellence en tout). Ça fait sens pour vous maintenant ?

C’est quoi votre plus grand talent : votre capacité à CHOISIR et à croire tout ce que vous décidez de croire.

Tout est là sous vos yeux, dans la beauté d’une rose, dans le souffle d’une brise, dans le sourire d’un enfant, dans la chaleur d’une main tendue. Tout cela vous parle de vérité mais si vous ne voulez pas l’entendre, c’est votre problème.

La rose ne peut pas vous parler du mensonge (de l’absence de vérité) que vous vous racontez à vous-même. Vous êtes libre d’ignorer ce que la rose a à vous dire.

Le truc, c’est que à chaque fois que vous arrêtez de croire en vous et en votre potentiel, vous entraînez d’autres personnes avec vous qui vont vous suivre, suivre votre modèle, votre exemple, votre inspiration.

Il faut beaucoup d’entraînement pour mettre en place un nouveau schéma de pensée (positive et confiante) dans votre vie, pour rééduquer votre inconscient.

Quand vous contemplez une rose, vous est-il jamais venu à l’esprit que vous pourriez lui poser une question ? Vous pourriez poser la question suivante  : « quel est ton destin, quel rôle joues- tu, Rose, pourquoi es-tu là ? » et la rose vous répondra (mais la rose ne vous répond pas directement, la réponse vient de vous, de l’intérieur de vous, la vérité, votre vérité).

Si vous vous entraînez à laisser émerger vos intuitions intimes, vous découvrirez des réponses insoupçonnées.

Quoi que vous regardiez, peu importe ce que vous êtes en train de contempler, écouter la 1ère réflexion qui vous vient à l’esprit, observez ce qui se passe en vous, vous en apprendrez beaucoup.

Une rose ne se met pas elle-même des bâtons dans les roues, elle est extravagante, elle est juste exactement ce qu’elle est (en plein, en entier). Comme vous, si vous le décidez, si vous l’acceptez.

Pourquoi, nous êtres humains devrions-nous penser que nous ne sommes pas assez, que nous ne gagnons pas assez, que nous n’aimons pas assez… ??

Si vous avez le sentiment de ne pas vendre assez, de ne pas avoir assez de clients, c’est juste que vous ne vous adressez pas aux bonnes personnes, celles qui sont susceptibles d’acheter vos services, ou vos produits.

A quoi résistez-vous en ne faisant pas suffisamment de ventes ? en ayant ces résultats médiocres ? Vous êtes la cause, la vente est seulement la conséquence.

Il ne reste que quelques petits ajustements à faire pour parvenir à vos fins. Planifiez votree année 2013 dès à présent. Inscrivez en gros sous votre nez bien visible chaque jour votre objectif de revenus financiers professionnels annuels pour 2013 : 20,00 EUR, 70,000 EUR, 150,000 EUR, 650,000 EUR ou plus…ou moins ?? C’est vous qui décidez. Et qui vous donnez ensuite les moyens de parvenir à ce chiffre par vos actions au quotidien.

A bon entendeur…je vous souhaite le meilleur en attendant et au plaisir d’être à vos côtés en 2013. Merci.

Ah j’ai failli oublier : 3.       L’ACADEMIE DU LEADERSHIP AU FEMININ (organisme de formation agréé) : Rejoignez encore à tarif préférentiel jusqu’au 17 décembre, la session de Télé-Formation qui démarre le 3 janvier 2013. Nous vous attendons nombreuses – en + déjà 5 hommes inscrits 😉 sensibles aux valeurs « dites » féminines, parmi toutes ces femmes qui ont un rêve d’entreprise et osent leur liberté financière avec leur travail, juste en étant elles-mêmes tout simplement !…chouette, quelle bonne nouvelle ! Eligible DIF, 28 heures de formation au total, renseignez-vous pour constituer votre dossier de financement.

A votre succès durable tel que vous le définissez et à votre prospérité,

Amitiés,

Virginie

La Partenaire de votre succès professionnel en action

desmillionsdefemmes@orange.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s